• à pied : 6h - Dificultad Difficile
  • Distancia : 13km
  • Ascenso vertical : 690m
  • Público : Sportifs
Una caminata que permite contemplar desde lo alto uno de los cañones espectaculares del País Vasco. Esculpidas hace ya 80 millones de años por el torrente de agua de Olhadübi, las gargantas de Holtzarte, de entre 100 y 300 metros de profundidad, son realmente impresionantes. De hecho, "Holtze arte" significa "entre paredes" en euskera. Un camino, bastante empinado a veces, le conducirá a una imponente pasarela construida en 1925 por los italianos con el objetivo de explotar el bosque. Cruzarla es, sin duda, uno de los platos fuertes de esta caminata, y aunque no representa ningún peligro, algunos siguen cerrando los ojos... A continuación, una antigua pista sube a la cima del cañón, desde donde un sendero le llevará al mundo de los pastos estivales y el pastoreo de la Alta Zuberoa o Basabürüa.
Itinéraire
  • Etape 1 :

    Vers la passerelle d'Holzarte Partir le long du gave. Le chemin est horizontal. Après avoir traversé un petit pont avec un joli point de vue sur une cascade, le sentier se prolonge avec très peu de dénivelé. A la sortie d’un virage, il va bientôt monter rapidement avec quelques rampes assez raides. Un petit câble permet aux personnes moins à l’aise de cheminer dans cette première partie assez humide. A découvert, la dure montée se poursuit. A l’entrée du sous-bois, tout se calme et après un virage bien prononcé, la passerelle d’Holtzarte apparaît. Le torrent est à 180 m plus bas. Pour la traverser, aucun problème…. Le sentier va monter ensuite d’une manière très régulière.
  • Etape 2 :

    Plachot Grand plat d’une ancienne piste. La prendre à gauche. Assez large, cette piste surplombe le canyon, sous les arbres, et présente peu de dénivelé.
  • Etape 3 :

    Pont d’Olhadübi Traverser le pont. Ne pas manquer de faire un A/R au cayolar du même nom, tout proche. Continuer le sentier qui passe très rapidement à découvert. Après une zone humide, il s’élève progressivement jusqu’au plateau d’Ardakotxia et ses estives. Poursuivre sur la grande piste qui est dans le prolongement du sentier. Elle va redescendre en pente douce. L’emprunter pendant 2 km.
  • Etape 4 :

    Retour vers Logibar Prendre le chemin descendant à gauche en suivant le panneau « Logibar ». Passer rapidement une barrière et poursuivre sous les arbres pendant 1 km. Avant que la piste ne se termine, emprunter le seul sentier montant à gauche. Il va passer à découvert pour descendre franchement. Dans la forêt, il serpentera jusqu’au parking.
No se pierda
  • Cayolar d'Olhadübi
    Cayolar d’Olhadübi (Patrimoine bâti)

    Le terme « cayolar » désignait à l'origine un abri sommaire pour les bergers. Aujourd'hui, un cayolar est une cabane d'altitude, relativement bien aménagée dans laquelle les bergers passent une partie de l'été. Celui-ci a récemment été rénové par une association locale. Quitter le sentier pour y accéder puis revenir sur vos pas.

  • Oladübi_la-passerelle-d'Hol
    Passerelle d'Holzarte (Patrimoine bâti)

    La passerelle d'Holzarte surplombe les gorges d'Olhadubi de 180 m. C'est l'un des sites naturels les plus spectaculaires et les plus fréquentés des Pyrénées occidentales. L'accès se fait à partir de l’auberge de Logibar (2 km avant le village). On l'atteint au terme d'une heure de marche en sous-bois. Ce pont suspendu vertigineux de 64 mètres de longueur a été construit en 1920. Il permettait alors aux bûcherons de franchir le canyon d’Olhadübi.

  • Brebis
    Pastoralisme (Faune / Flore)

    Le pâturage des troupeaux en estive a depuis toujours entretenu et façonné les paysages de la montagne. À Larrau, et en Soule en général, le pastoralisme est une pratique courante. Elle consiste à amener le bétail dans les hauteurs : cette activité est appelée la transhumance. Cela a pour principale objectif de libérer les prairies de la vallée pour y faire des réserves d’herbe et de foin pour l’hiver. En mai, juin, les bergers montent alors dans leurs cabanes, appelées "cayolar" ou "olha" en Souletin. Il s vont y rester tout l'été et redescendre en Septembre. Pendant les estives, ils vont fabriquer leur fromage dans les cayolars.

Puntos a tener en cuenta / Información :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Puntos a tener en cuenta :

  • Zone pastorale : fermer les barrières, ne pas effrayer les animaux, tenir les chiens en laisse. (;)

Rutas cercanas

Alojamientos cercanos

Agenda

Image publicité de Bipia, conserverie artisanale de condiments à base de piments d'Espelette